Nour, Romane et Enzo nous font part de leurs expériences durant le stage d’éloquence – vacances d’automne 2019

Comment as-tu trouvé le stage d’éloquence animé par Joakim*?

Romane : Honnêtement, je pensais pas que ça serait comme ça… Je suis venue parce que mes parents voulaient que je m’inscrive. Au début du stage, je me suis dit que j’allais m’ennuyer, et au final c’était bien mieux que ce que j’avais imaginé, j’ai appris plein de choses et je me suis bien amusée !

Nour : Le premier jour, on a fait des jeux de connaissances, et des petits exercices pour s’échauffer. Quand on a commencé à rentrer vraiment dans l’éloquence, tout m’a plu ! Les exercices qu’a proposés Joakim étaient complémentaires, ça formait un tout.

Romane : Le groupe était bien : on n’était pas trop nombreux, ça nous permettait de passer plus souvent devant les autres, et j’ai senti qu’on avait plus de liberté que si on avait été un plus grand groupe. Et comme c’était approprié à notre tranche d’âge, Joakim rentrait dans le détail quand il nous donnait des explications.

 

 

Qu’as-tu appris pendant cette semaine ?

Romane : A être attentive à mes tiques de langage, et à mes tiques corporels. Je pense qu’à partir de maintenant, quand je passerai à l’oral au collège, j’y ferai beaucoup plus attention !

La posture aussi c’est super important ! Savoir parler avec le ventre, bien respirer et se détendre, ça va me permettre de mieux gérer mon stress…

Et puis j’ai découvert qu’il existe différents types d’arguments, et que selon celui qu’on utilise, ça sera plus ou moins difficile pour l’autre de nous contredire.

Nour : Dans un débat, maintenant je sais comment je peux déstabiliser la personne en face ! J’ai découvert qu’il y avait plusieurs façons de dire quelque chose, plusieurs manières de raconter. J’ai appris à gérer mon stress et à mieux m’exprimer.

Enzo : J’ai appris à bien parler en évitant de dire toujours des « euh….. ». A repérer mes gestes parasites et mes tiques de langage pour pouvoir les effacer petit à petit.

 

Peux-tu donner un exemple d’exercice ?

Romane : On a dû choisir des proverbes ou des citations qui nous inspirent, et chercher pourquoi on était en accord avec ces phrases. Il fallait l’expliquer aux autres, et argumenter.

À la fin du stage, on a joué un procès, en incarnant tous les rôles. C’était super !

 

Qu’est-ce que tu retiens ?

Romane : Qu’il faut éliminer les tiques parasites et laisser parler sa gestuelle corporelle naturelle !

Enzo : Ce qui m’a le plus plu c’est de jouer un procès et de me mettre dans la peau d’un avocat. J’ai bien aimé que ça soit filmé !

Nour : Ca m’a donné envie d’aller plus loin…

 

*Joakim Brabant, de la Compagnie Comédie Plus.